Project Type : séminaire

Séminaire#1 – Ecole(s) du sud – retour en images

Le 1er et 2 février 2019, s’est tenu à l’École Supérieure d’Art d’Avignon, le premier séminaire du réseau École(s) du Sud.

Le réseau qui fédère les sept établissements publics d’enseignement supérieur d’art de la région PACA et de Monaco avec les écoles d’Aix, Arles, Avignon, Marseille et Nice (Villa Arson), Toulon et Monaco ont lancé leur première session de travail commune qui a associé étudiants, enseignants et équipes pédagogiques. Ce séminaire, fondé sur le partage d’expériences, a permis de questionner les enjeux d’une pédagogie en réseau, de penser des projets communs, de faciliter la mobilité́ entre les écoles et d’accroître les outils de valorisation des diplômés.

crédits photos esaa: romain vernede-bruno robin-pascal genty

Séminaire – Yaël Kreplak – ESAA mardi 5 février…

Dans le cadre du séminaire Art et artefacualité, Semin’R a le grand plaisir de vous annoncer la venue de Yaël Kreplak, chercheuse associée au CEMS-IMM (EHESS, Paris) et au CERLIS (Université Paris – Descartes). Elle est aussi comparse de l’unité de recherche interdisciplinaire en conservation-restauration ( URI-cr ) de l’ESAA, et a été membre du Jury du DNSEP.
Son intervention qui portera notamment sur le constat d’état, est programmée Mardi 5 février 2019 à 14 heures à l’ESAA /Baigne pieds. Les étudiant.e.s de L2cr et L3cr y sont les bienvenu.e.s pour l’occasion. Yaël a eu l’amabilité de communiquer un texte de Charles Goodwin sur lequel elle s’appuiera et que vous pourrez donc lire en amont de sa communication.

l’Ecole(s) du sud – Séminaire #1 – Avignon 1&2…

Construire l’École(s) du Sud

Les 1er et 2 février 2019, le réseau École(s) du Sud se fédère et organise son premier séminaire à Avignon.
Les sept établissements publics d’enseignement supérieur d’art de la région Sud et de Monaco intensifient leur travail en réseau, en développant notamment des projets artistiques et pédagogiques communs. Ainsi, les écoles d’Aix, Arles (École nationale supérieure de la photographie), Avignon, Marseille, Nice (Villa Arson), Toulon et Monaco
lancent leur première session de travail commune qui associera étudiants, enseignants et équipes pédagogiques. Ce séminaire, fondé sur le partage d’expériences, permettra de questionner les enjeux d’une pédagogie en réseau, de penser des projets communs, de faciliter la mobilité entre les écoles et d’accroître les outils de valorisation des diplômés.
Ces écoles sont accréditées par le ministère de la Culture et habilitées à délivrer des diplômes valant grade de licence et de master 2. Elles mettent l’égalité des chances au coeur de leur projet.

Le séminaire Construire l’École(s) du Sud a reçu le soutien du Ministère de la Culture.

Déroulé du séminaire :

Vendredi 1er février
Collection Lambert
16h30 Accueil des participants
17h00 Ouverture du séminaire par Alfredo Vega et Mme le Maire d’Avignon Cécile Helle
Introduction : les 7 minutes des directeurs
18h00 Parole aux étudiants
18h20 Présentation des groupes de travail du samedi 2 février, Cécile Cavagna et Marie Brines
18h30 Visite de l’exposition de la collection Lambert
20h00 Cocktail dinatoire

Samedi 2 février
École supérieure d’art d’Avignon
8h30 Accueil des participants
9h00 Groupes de travail thématiques
13h00 Déjeuner
14h30 Restitution des groupes de travail par les modérateurs de chaque groupe
16h00 Échanges collectifs entre pairs
17h30 Départ

Groupes de travail proposés lors du séminaire Construire l’École(s) du Sud, le samedi 2 février 2019

Pendant l’école


Groupe 1De l’élaboration de projets communs à la mise en place d’une pédagogie en réseau : partages, dialogues et connexions

Nos écoles manifestent le souhait d’élargir leurs champs d’action à d’autres périmètres et environnements théoriques. Comment envisager la transmission artistique à l’époque actuelle ? Qu’est-ce qu’une pensée artistique locale ?
De quelle manière peut-on faire émerger de nouvelles topographies à l’échelle du réseau ? Quels axes de recherche et quels outils pédagogiques l’École(s) du Sud souhaite-t-elle mettre en partage ?
Laboratoire d’expérimentations et atelier de mise en partage d’outils théoriques pour actualiser la pédagogie de l’art, ce groupe de travail constitue un socle commun aux actions à venir de l’École(s) du Sud.

Groupe 2Mobilités et déplacements au sein du réseau : entre nos écoles et vers de nouveaux territoires de la pensée

La question du déplacement demeure une notion centrale dans le champ de la pensée et de l’enseignement. Le réseau École(s) du Sud est le lieu idéal pour envisager les mobilités étudiantes et enseignantes. Comment offrir aux étudiants la possibilité de traverser plusieurs établissements, pour un temps donné pendant le cursus ? Comment mettre en place la mobilité des enseignants au sein du réseau des écoles ? Mais au-delà des déplacements physiques dans les environnements pédagogiques et les spécificités de nos établissements, il semble primordial d’élargir aujourd’hui le champ des possibles vers des plateformes de partage de connaissances et la mise en réseau d’enjeux théoriques et conceptuels.

Après l’école


Groupe 3 – Cibler l’accompagnement professionnel des diplômés et mutualiser ses outils

Inscrit dans les prérogatives du ministère de la Culture, l’accompagnement professionnel des diplômés est un objectif majeur de nos écoles.
À la question « que faire après l’école d’art ? », une multitude de réponses sont apportées chaque jour par nos établissements. Comment oeuvrer, en tant qu’école, à l’aboutissement des projets de nos diplômés ? Comment participer, de près ou de loin, à leur entrée dans les domaines d’activités qu’ils envisagent ?
De quelle manière contribuer au développement de la pensée artistique et sa réception dans les différentes sphères de la société d’aujourd’hui ?
 En effet, être artiste s’invente au quotidien et aucun manuel ne saurait en faire état. Il s’agit ici de penser nos modes d’accompagnement à l’issue du diplôme, pour permettre aux jeunes artistes de construire leurs terrains d’actions de demain, selon leurs propres règles, leurs propres pratiques et leurs propres questionnements.

Groupe 4Diffusion et valorisation du travail des diplômés : qu’est-ce que le réseau permet ?

L’exposition des diplômés du réseau École(s) du Sud organisée en 2016-2017 et intitulée « Inventeurs d’aventures » a considérablement marqué l’écosystème de l’art à échelle territoriale et nationale. Pour poursuivre les actions de valorisation et de diffusion du travail des diplômés, le réseau souhaite s’équiper de nouveaux outils théoriques et pratiques. Publications communes, festival des écoles de la région, biennale de l’École(s) du Sud, etc. : il s’agit ici d’entamer une réflexion de manière à dépasser les simples propositions curatoriales, à penser les nouveaux
modes de diffusion de l’art en adéquation avec les projets engendrés par nos diplômés.