Son Histoire

esaa-site1Dès 1801, un établissement dédié à l’apprentissage de l’art et de la création voit le jour, il prolonge l’existence d’un « cours de dessin, de géométrie et d’école professionnelle » déjà présent au 17e siècle.

En 1928, l’établissement prend le nom d’Ecole d’Arts décoratifs, puis, en 1965, celui d’Ecole Municipale des Beaux-Arts et d’Architecture d’Avignon. Un ancrage local fort se fait progressivement ressentir et une tradition d’apprentissage technique s’instaure au sein de l’établissement.

esaa-site2Le département de Conservation-Restauration, créé en 1981 au sein de l’établissement, avait été initialement conçu pour répondre au souci de préservation et de pérennisation des œuvres peintes du passé, et essentiellement alors la peinture de chevalet. Cette nouvelle instance de formation a modifié son champs d’investigation et s’oriente, depuis la fin des années 90, vers la création contemporaine et les cultures du monde.

L’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon (ESAA) possède actuellement l’un des quatre cursus nationaux de conservation-restauration habilités par la Direction des Musées de France et dont la reconnaissance est internationale.

esaa-site3En novembre 2010, l’Ecole a reçu une validation par l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur (AERES) de son DNSEP option Art, mention Conservation-Restauration et mention Création-Instauration au grade de Master qui  inscrit durablement l’ESAA dans le paysage de l’enseignement supérieur artistique européen.

En 2011, l’ESAA est devenue un Etablissement Public de Coopération Culturelle (EPCC), gage de l’accès à une autonomie de gestion, de projet, de programmes et de pédagogie.