Project Type : actualité

Conférence de Jeanne SUSPLUGAS à l’Esaa le 3 février…

Du dessin à la vidéo en passant par la réalité virtuelle, la photographie ou encore la céramique, Jeanne Susplugas nous parle des désordres et des maux de notre quotidien avec un langage séduisant et poétique, entre humour et cynisme, ironie et tragédie. De la maison au cerveau, cette artiste de renommée internationale tisse de fines correspondances, jusqu’à une expérience immersive où la magie de la réalité virtuelle plonge le visiteur dans un labyrinthe de synapses et de neurones, un cheminement au coeur des « pensées » humaines.
(source: site l’Ardenome) https://www.ardenome.fr/ressources-virtuelles

 

18-22 janvier 2021 – Workshops#1

Un peu de présentiel à l’EsaA pour l’organisation des 1er workshops de l’année 2021 du 18 au 22 janvier. Une partie des étudiants a pu mettre entre parenthèses le temps de quelques jours leurs écrans d’ordinateurs et les cours à distance. Une bouffée d’oxygène pour la communauté de l’école.

Atelier 1 
Renouer le lien par de là les écrans
Porteur du projet : Marc Maire
Intervenant : Jean-Paul Thibeau / Bernard Muller
Atelier 2
Enjeux du dessin / dessin en jeu
Chapitre 1 : la question du renversement
Porteur du projet : Alain Leonesi – Nicolas Gruppo
Lieu : Galerie Art’up rue du chapeau rouge 84000 Avignon
Atelier 3
Prise de vue du Scopitone de Savana
Comment prendre en photo son objet d’étude, analyse, observation, constat d’état
Porteur du projet : Mylène Malberti – Savana Tardy master 1CR
Atelier 4
Graver !
Atelier de Gravure
Porteurs du projet : Carlos Marcano
Atelier 5
Doreur sur bois et patines
Porteur du projet : Gaël Anasse – Maël Le Guennec (doreur)
Atelier 6
Histoire de l’art – Atelier Bibliothèque
Porteur du projet : Sylvie Nayral
Atelier 7
Performance Vidéo (à distance)
Porteurs du projet : Aymeric Vergnon d’Alançon
Atelier 8
WORK’CHEAP
Porteur du projet : Hamid Maghraoui

Reprise des ateliers libres pour les enfants et adolescents…

L’ESAA aménage et favorise la reprise des ateliers libres pour les enfants et les adolescents à compter du mercredi 06 janvier 2021. Cette reprise se fait néanmoins dans un contexte d’état d’urgence sanitaire qui impose quelques modifications de lieux et d’horaires :

Les cours du mercredi donnés par Madame Ardoino auront lieu à l’École d’art sur le site de Baigne Pieds (500 chemin de Baigne-Pieds) dans la salle de modèle vivant dédiée aux ateliers libres.

  • Enfants primaire : 13 heures à 15 heures
  • Enfants primaire : 15 heures à 17 heures
  • Enfants collège : 17 heures à 19 heures
  • Le cours dédié aux lycéens est reporté le samedi de 10 heures à 12 heures sur le site de Baigne-Pieds dans la salle de modèle vivant.

Le cours du vendredi donné par Madame Arango est maintenu exceptionnellement à Champfleury le vendredi de 17 heures à 19 heures.

L’ESAA dispose d’un protocole sanitaire très strict durant cette période d’état d’urgence qui s’applique à l’ensemble du public ( Documents ressources – Ecole Supérieure d’Art Avignon (esaavignon.eu). En cas de non-respect, la direction est habilitée à exclure tout public.

Bonne reprise à tous

Rencontre de rentrée – Projet transdisciplinaire d’expérimentations et recherche

Les initiateurs d’un Projet de Workshop en immersion dans un parc naturel proposent une rencontre préparatoire à bâtons rompus ce vendredi 08 janvier à 14h en vidéoconférence. Le lien vous est parvenu par mail.

« A l’heure d’une pandémie qui n’en finit plus de déposséder tous les citoyens de leurs libertés élémentaires d’allers et venues dans l’espace social, comment imaginer résister à ce rouleau compresseur que sont devenues nos représentations publiques (Etat, Santé, Identité, …) qui décident de notre existence à notre place ? Non pas en agissant par la force ou la violence, à l’image de tous ces collectifs qui ont décidé par eux-mêmes de prendre en charge leurs propres socialités, mais en puisant dans les ressources d’une productivité raisonnée et de l’imaginaire dont l’art n’a pas renoncé à se nourrir particulièrement et d’acuités au contact d’espaces physiques et littéraires dont nous nous sommes de plus en plus coupés ?

Pays.A.G.E.S
Projet de recherche et de création pays.A.G.E.S
Qu’engage aujourd’hui une immersion collaborative au cœur d’un parc naturel protégé ?

 

École du Sud Séminaire#2

Séminaire
« L’école inclusive »
Conférences et ateliers en ligne les 3 et 4 décembre 2020
Organisé par le réseau L’Ecole(s) du Sud

Les huit établissements d’enseignement supérieur d’art du sud-est poursuivent leur travail en réseau en développant des projets artistiques et pédagogiques communs.

Après le séminaire inaugural « Construire l’École(s) du Sud » tenu à Avignon en 2019, les écoles d’Aix-en-Provence, Arles, Avignon, Nîmes, Marseille, Nice, Toulon et Monaco ont choisi d’associer étudiant·e·s, enseignant·e·s, équipes pédagogiques et administratives à partager expériences, outils théoriques et pratiques sur le sujet de l’école inclusive.

Programme et inscriptions :
https://www.villa-arson.org/2020/11/lecole-inclusive/

Réservé aux étudiant·e·s des écoles du sud.

  • Villa Villaarson
  • Pavillon Bosio, Ecole Supérieure d’Arts Plastiques de la Ville de Monaco
  • Ecole Supérieure d’Art et Design Toulon Provence Méditerranée
  • École supérieure d’art d’Aix-en-Provence Félix Ciccolini
  • Les Beaux-Arts de Marseille
  • Ecole Supérieure d’Art d’Avignon
  • Esban / École supérieure des beaux-arts de Nîmes
  • École Nationale Supérieure de la Photographie

 

Réel / Virtuel – Exposition

Exposition du 5 novembre au 16 décembre 2020

Avec les œuvres de :

Taysir Batniji

Thibault Brunet

Alain Bublex

Hamid Maghraoui

Philippe Parreno

Aurélie Pétrel

Julien Tiberi

©Alain Bublex –  Plug-in City

Collection Frac Occitanie Montpellier
Lycée Albert Camus à Nîmes
51 avenue Georges-Pompidou
sur rendez-vous.

SOUTENANCES DES DIPLOMES SUPERIEURS DE RECHERCHE EN ART

Nous sommes heureux de vous annoncer que les soutenances du troisième cycle de recherche en performance de l’École supérieure d’art d’Avignon se dérouleront les jeudi 8 et vendredi 9 octobre prochains. Ces soutenances auront lieu dans différents sites mettant en évidence les relations de notre établissement avec la vie artistique et culturelle de la ville d’Avignon. Nous remercions en particulier le Musée du Petit Palais et l’ARDENOME pour leur collaboration. 

Articulant réflexion théorique, actions performatives réalisées in situ et échanges avec le jury, les propositions des trois candidats rendent compte des formes singulières de la recherche en école d’art. Elles témoignent aussi du positionnement et de l’engagement de l’ESAA dans cet espace ouvert par la performance à la jonction des arts-plastiques et des arts de la scène.

Étant donné le contexte sanitaire, ces présentations publiques auront lieu sur invitation.

Le jury est présidé par David Zerbib, chercheur et professeur à l’université de Genève. Les membres en sont Xavier Franceschi (directeur du FRAC Ile-de France), Cyril Jarton (directeur de recherche et coordinateur du DSRA), Bernard Müller (docteur en anthropologie et chercheur associé à la plateforme performance de l’ESAA), Lydie Toran (directrice de recherche), Marc Zammit (artiste).


Programme

Jeudi 8 octobre, 14h-17h, Musée du Petit Palais, Palais des archevêques, Place du Palais, salle 16

« La notation de performances : sa création, ses usages, ses enjeux » par Julie Larouer

La notation a pour but de consigner sur un support physique toutes les informations nécessaires à la réalisation d’une action musicale, chorégraphique ou performative. Si en danse et en musique, la notation est une pratique admise, un outil de diffusion et de création, elle est encore marginale dans le domaine de la performance. L’objet de cette recherche a été de créer une notation spécifique pour la performance. Cette notation contient toutes les indications nécessaires à un refaire ou « reenactement ». Cet « outil » a permis d’activer différentes performances historiques, notamment l’Immortelle mort du monde de Robert Filliou et d’autres actions Fluxus lors du Nouveau Festival du Centre Pompidou, en 2015. Dans le travail artistique de Julie Larouer, cette notation revêt aussi une valeur plastique pour elle-même. Elle permet de créer des « plateaux de jeux » à échelle humaine qui comportent un intérêt graphique et offrent des possibilités de mouvements aux participants qui peuvent s’en emparer.

 

Vendredi 9 octobre, 9h-12h, ARDENOME, 2 Rue Rempart Saint-Lazare

« La performance comme processus transformateur de la conscience du corps » par Eve Woda

Les performances participatives de Eve Woda répondent à son besoin personnel de « réparation » suite à des évènements ayant affecté son corps et son psychisme. La relation recherchée entre le corps de la performeuse et public, dans le contexte artistique, s’appuie sur la pratique de la sophrologie et sur l’intérêt de l’artiste pour l’approche phénoménologique inaugurée par la philosophie de E. Husserl et M. Merleau-Ponty. Ce travail soulève des enjeux artistiques, thérapeutiques et philosophiques autour des questions suivantes : quelle est la conscience que j’ai de mon corps ? La performance peut-elle la transformer ? Quels moyens puis-je mettre en œuvre pour transformer la conscience de mon corps ? Comment la relation au public peut-elle transformer l’état de conscience de mon corps ?

 

Vendredi 9 octobre, 14h-17h, École supérieure d’art d’Avignon, 500 Chemin de Baigne-Pieds

« Sens et usages de la notion de renouvellement dans la pratique de la performance » par Xiaoxin Gui

Le jeune artiste propose une exploration corporelle de la notion de « renouvellement » qu’il a constituée à partir d’une synthèse entre la pensée traditionnelle chinoise – notamment taoïste – et de son regard sur le monde contemporain. Le renouvellement questionne la nouveauté – technologique, économique, biologique, sociale, artistique… – et revient en même temps sur un processus de transformation plus fondamental déjà présent dans le Livre des Changements ou Yi King, ouvrage le plus ancien de la culture chinoise. Le propos et les actions présentées mettront en évidence la manière dont les arts performatifs constituent dans le domaine de l’art moderne et contemporain une expérience de renouvellement des formes plastique et de leurs modalités de transmissions.

Semaine d’intégration à l’ESAA

La semaine d’intégration a démarré ce lundi 28 septembre à 9h00. Une participation active des premières années mais aussi des autres étudiants que nous étions ravis de retrouver tous masqués ! Présentation de l’école par l’équipe de direction. Les étudiants ont pu découvrir les locaux, les ateliers de Champfleury et la bibliothèque.
L’occasion pour des associations venues à la rencontre des étudiants d’être présentes lors de cette semaine de rentrée.
 
 

 
Associations étudiantes de l’ESAA : fil à fil Association assofilafil@gmail.com
Etablissement Français du Sang
https://dondesang.efs.sante.fr/
Les Petites Choses – Ressources créatives
https://lpcressources.fr/
Roulons à vélo
https://roulonsavelo.fr/

DENTS CREUSES III – 19 et 20 septembre 2020

DENTS CREUSES III
les journées européennes du patrimoine, 19 et 20 septembre 2020.
Le village comme terrain d’action

« Dents Creuses » est la troisième édition d’une résidence d’artistes in situ et itinérante qui investit des zones vacantes du tissu urbain de St-Laurent des Arbres. La résidence s’approprie les espaces jusque-là oubliés et abandonnés qui grâce aux propositions des artistes retrouvent une destination « possible ». le projet requalifie le tissu urbain dans sa globalité en réaction aux zonages et qualifications ponctuelles (bâtiments historiques). Il jette un regard neuf et bienveillant sur les potentiels de ces lieux. Il répare les trous et invite à l’appropriation de l’espace public au travers de l’art.

Il sensibilise les habitants sur ses zones « creuses » et la nature résiliente de la pratique artistique. Il propose un parcours inhabituel du village en cette journée du patrimoine.

Un projet en 2 temps

Une résidence artistique:
Une douzaine d’artistes de la région seront invités à investir le centre du village et l’ensemble de son territoire en vivant une semaine à la résidence artistique Echangeur22, situé au cœur du centre historique du village. Ce qui permettra aux artistes de réaliser des recherches spécifiques sur l’endroit dans lequel ils se trouvent. Ils pourront s’inspirer du lieu, tout comme celui-ci influencera leurs productions. Le temps de résidence met en relation directe le travail des artistes avec différents acteurs et habitants du village, invités à venir les rencontrer pendant le temps de production. La résidence suscite ainsi un moment privilégié et rare entre l’artiste contemporain et les habitants.

Les journées du patrimoine : l’occupation in-situ
À l’issue de la résidence, le public est alors invité à un parcours d’œuvres et performances venant ponctuer une visite insolite du village. C’est un moment de découvertes : celles des œuvres produites par les artistes et celles d’espaces publics déclassés requalifiés grâce à l’occupation artistique.

Située au centre du village historique, La résidence Echangeur22 en sera le point de départ et le fil conducteur : remise du plan et programme du parcours, le samedi 19 et le dimanche 20 septembre, de 10h à 18h.

Vernissage ou « piquenissage » à partir de 12h et Projections videos en plein air à partir de 20h le samedi 19 septembre à E22.