Project Tag : ESAAvignon site de Champfleury

C’est pas du luxe – Festival 2018 – 4ème…

Pour changer le regard des autres mais aussi changer le regard sur soi, la Fondation Abbé Pierre, la Garance – Scène nationale de Cavaillon, l’association « le Village » et Emmaüs France, ont facilité la mise en lien de structures sociales (Accueils de jour, Centres d’Hébergement, Pensions de famille, Communautés Emmaüs, foyers de travailleurs migrants…) avec des artistes. Des ateliers de création artistique ont été organisés tout au long de l’année. Toutes les formes artistiques sont explorées et présentées : théâtre, danse, peinture, vidéo, chant…

La 4e édition de « C’EST PAS DU LUXE ! » propose de valoriser ces différentes productions et faire aboutir leur démarche artistique. Ce festival, parrainé par Marie-Christine Barrault et Philippe Torreton, se déroule du 21 au 23 septembre 2018, à Avignon, ville partenaire accueillant cet événement culturel et social inédit. Le festival propose une cinquantaine d’œuvres artistiques originales, avec la participation de très nombreux artistes amateurs accompagnés d’artistes professionnels. Vous pourrez également assister au grand concert de Gauvain Sers, le 22 septembre à 21 heures.

Bon festival à toutes et à tous.

 

EXPOSITION « VILLE DE CALAIS » LE VERNISSAGE A L’ESAA

Le vernissage de l’exposition « Ville de CALAIS » de Henk WILDSCHUT à l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon (1 avenue de la Foire) a eu lieu ce lundi 16 juillet 2018. Un moment convivial autour d’un atelier participatif et un public plongé dans l’univers du photographe et celui de la jungle de Calais. L’exposition gratuite continue jusqu’au 26 juillet.

Avec la présence de

Cécile Helle, Maire d’Avignon.
Céline Larrière, Directrice du pôle Culture et Patrimoine à la ville de Guingamp.
Damien Malinas, Président du conseil d’administration de l’ESA d’Avignon.
Pascal Keiser, Fondateur et Président de la Manufacture collectif contemporain d’Avignon.
Jérôme Sother, Directeur artistique de GwinZegal, centre d’Art et de recherche de Guingamp.
Henk Wildschut, Photographe.

UNE ECOLE D’ART DANS LA VILLE AU FESTIVAL D’AVIGNON

S’inscrivant dans le cadre d’Avignon Supramuros et coordonnées par Lydie Toran enseignante-artiste à l’ESAA, les créations artistiques proposées confrontent deux mondes : celui d’une misère avancée et d’une technicité aveugle . Elles sont mises en place dans un partenariat développé entre La Manufacture Collectif Contemporain, l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Le Centre d’Art GwinZegal et l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon.

Commissariat artistique :  Damien Malinas, Pascal Keiser et Jérôme Sother.

EXPOSITIONS – INSTALLATIONS

« Ville de Calais » de Henk Wildschut – du 10 au 22-07.  10h- 18h

Le photographe Henk Wildschut a documenté l’évolution de la situation de Calais depuis 2006 en témoin de la transformation incroyablement rapide des petits camps en ville informelle à partir de 2015. Une ville avec des restaurants, des boulangeries, des mosquées, une église, des magasins et même des hammams. Henk Wildschut a photographié cette croissance de manière systématique. La ville a été démantelée fin octobre 2016. En 2011, il a publié le livre Shelter, qui a obtenu de nombreux prix et accordait une place centrale aux abris provisoires que les réfugiés avaient construits dans les forêts de Calais. Ces cabanes étaient le symbole de la force individuelle et de la ténacité. Dans l’exposition Ville de Calais, il se tourne vers la puissance de la masse, une masse capable de bâtir une ville et de montrer ainsi qu’elle ne peut plus être marginalisée.  » Cette exposition fait partie d’Oh ! Pays -Bas : saison culturelle néerlandaise en France 2017-2018 « 

ACTION PARTICIPATIVE

« As Far as my Fingertips Take Me » – du 16 au 22-07. En continu, durée 10 min.

Performance jouée en FR et EN.

As Far As My Fingertips Take Me est une conversation, à travers un mur de galerie, entre un spectateur et un refugié́. Leurs doigts se touchent sans se voir. Le réfugié marquera le spectateur. Le spectateur écoutera ceux qui ont récemment contesté la discrimination à la frontière. As Far As My Fingertips Take Me est une expérience tactile et sonore.

FOCUS NUMERIQUE

Le FOCUS NUMÉRIQUE démarre son festival aujourd’hui à l’Ecole Supérieure d’Art d’Avignon sur le site de Champfleury 1 avenue de la foire. En partenariat avec La Manufacture Collectif Contemporain.

Accessible à pied du centre ville. Billetterie sur place ou au 2 rue des Ecoles.

« ARTEFACT » de Joris Mathieu et le Collectif Haut et Court / Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon de du 10 au 20.07 à 11h30 et 16h

Spectacle sans humain, Artefact nous invite, casque vissé sur les oreilles, à déambuler dans un dispositif combinant théâtre optique, imprimantes 3D et robotique. En écho au débat politique et sociétal actuel de notre avenir sur Terre, Artefact nous immerge au cœur d’un dialogue entre un homme et une intelligence artificielle qui apprend des humains ou face à la virtuosité d’un bras mécanique rejouant Shakespeare. Artefact fait du théâtre une fenêtre sensible et intemporelle ouverte sur la société que nous construisons et nous incite à devenir les acteurs du monde à venir.

« Les Falaises de V. » de Laurent Bazin du 10 au 22.07 à 13h, 14h, 15h, 18h

L’histoire se déroule dans un futur proche dans un hôpital pénitentiaire. Face à la pénurie de dons d’organes, le gouvernement offre la possibilité aux prisonniers de longue peine de se racheter au prix d’une partie de leur corps. Allongé dans un lit et équipé d’un casque de réalité virtuelle, le spectateur partage le sort d’un prisonnier qui va, dans quelques heures, échanger ses yeux contre quelques années de liberté. Les Falaises de V. est l’une des premières histoires narratives françaises pour la réalité virtuelle qui propose également une performance immersive entre théâtre et technologie.

« L.I.R » (Livre In Room), installation de Joris Mathieu & Nicolas Boudier / Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon du 10 au 20.07 de 10h à 18h

Autour de vous, des livres posés sur des étagères. Vous en choisissez un. C’est alors que celui-ci s’incarne sous la forme d’un lecteur humain virtuel, qui partage avec vous dans l’intimité de cette cabine, les mots de l’auteur choisi.

INFOS ➤ http://bit.ly/focusnumerique